Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

6/12/2019  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































SOCIÉTÉ
Sécurité nucléaire :

25 réacteurs français exposés à la corrosion

Le Zircaloy utilisé pour le gainage de 25 réacteurs serait plus sensible à la corrosion.

Selon un rapport publié vendredi 7 février par le site Mediapart, un problème de corrosion aurait été identifié sur des gaines de combustibles entourant l´uranium de 25 des 58 réacteurs nucléaires français.
Imene Hamchiche 9/2/2014 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
 

Selon un rapport publié vendredi 7 février par le site Mediapart, un problème de corrosion aurait été identifié sur des gaines de combustibles entourant l’uranium de 25 des 58 réacteurs nucléaires français. EDF a déclaré qu’à “ce stade il n’y a aucun problème de sûreté et donc aucune conséquence en termes d’exploitation”. Pour l’électricien public ce problème n’est qu’un dossier technique que se doit de résoudre EDF et l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire).


L’ASN jugerait, selon ce document, que l’alliage de zircanium (le Zircaloy) utilisé pour le gainage de 25 réacteurs serait “plus sensible à la corrosion que des gainages plus récents” et que ses épaisseurs de corrosion ne sont “pas acceptables”.


Le directeur du département des centrales nucléaires à l’ASN, Thomas Houdré, a expliqué qu’il fallait changer le Zircaloy par un matériau plus résistant avant de préciser que si cette modification débutera cette année, elle prendra du temps car les gaines sont irradiées.


Mediapart a ajouté : “Compte tenu de l´important nombre de tranches concernées (...), la gestion de ce problème aura forcément un impact sur le fonctionnement du parc, et donc sur la quantité d´électricité nucléaire produite “.

Enfin, afin de garantir la sûreté des réacteurs, l’ASN et EDF ont étudié des mesures de remplacement pour gérer les combustibles comme la modification de leur positionnement dans les réacteurs. L’autorité devrait publier un avis officiel sur la sûreté de ces réacteurs prochainement.

Autres questionsSociété
Une start up veut mettre fin au gaspillage alimentaire
Radio France: 200-300 départs envisagés, grève reconduite, Gallet épinglé
Dizaines d´étudiants se manifestent à Hong Kong pour la democratie
Il met son CV sur Tinder et ça marche
L´UE propose d´en finir avec les coûts d´itinérance
Le narcotrafiquant Joaquin Guzman appréhendé par la police
L´euthanasie bientôt autorisée pour les mineurs en Belgique
Le vote blanc sera comptabilisé aux élections
Les campagnes bientôt dotées du fibrage optique
Ni GPA, Ni PMA pour le gouvernement

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS