Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

13/8/2020  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































ENTREPRISES ET RSE
Directeur du FMI et Bankia et après, conseiller du Santander

L´ancien vice-président Rato, détenu pour fraude fiscal et blanchiment.


Rodrigo Rato a été arrêté dans le cadre d´une enquête pour présumés délits de fraude, blanchiment d´argent et dissimulation d´actifs, après une longue perquisition de son domicile et un de ses bureaux. Après cela, vendredi matin, il a été liberé. L´ancien vice-président économique du gouvernement espagnol du président Jose María Aznar (1996 à 2004), était aussi à la tête du FMI, mais aussi dans la finance en devenant directeur de la banque Bankia.
Redaction 17/4/2015 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS

D’ailleurs, il a fait partie du conseille international de la banque Santander. Il est déjà poursuivi dans deux autres affaires: l´entrée en bourse de la banque Bankia et l’affaire d’utilisation frauduleuse de cartes crédit de Bankia.

Il avait antérieurement été mis en examen par Fernando Andreu, le juge de la Audience National, la plus haute instance pénale espagnole, à l´occasion de l´entrée en bourse de la banque Bankia qu´il a dirigé de 2010 à 2012 . Il est également inculpé pour l’utilisation présumée frauduleuse de cartes bancaires de Caja Madrid, l’une des caisses d’épargne qui ont formé Bankia, avec lesquelles ils ont dépensé 15, 5 millions d’euros. Si les accusations de blanchiment, fraude et dissimulation d’actifs résultent vrais, il pourrait être condamné à plus de 20 ans de prison. Le père de Rodrigo Rato avait déjà été en prison en 1996 pendant trois ans par fraude, dissimulation d’actifs et blanchiment d’argent.

Pendant huit heures, la police a perquisitionné son domicile et un de ses bureaux dans le quartier de Salamanca de Madrid. Ces perquisitions ont été autorisées par le parquet de Madrid à la demande du fisc. Il a ensuite été entendu longuement par la police. Rodrigo rato affirme qu’il n’as pas de sociétes ni à Gribraltar ni dans d’autres paradis fiscaux. L’actuel ministre d’economie Cristobal Montoro assure que “la loi est au-dessus d’amis et collegues”. Le ministre de la justice espagnol, Rafael Catala, a estimé que cette perquisition est «la preuve que le système fonctionne, que les juges et les parquets enquêtent, que le droit est appliqué et que la loi est la même pour tout le monde». Le chef du PSOE (Parti socialiste espagnol) a dénoncé un «véritable scandale»

Selon la presse, le parquet a été saisi après qu’aient été détectés des mouvements de capitaux suspects sur des comptes à l’étranger et des trafics de devises. Le fisc accuse Rodrigo Rato «d’avoir tenté d’occulter son patrimoine pour éviter des saisies» d’actifs liées aux autres affaires judiciaires dans lesquelles il est mis en cause. 

Exclu des rangs du Parti populaire, Rodrigo Rato, fait partie des 705 personnes, surveillés par la comission contre le fraude pour présenter des indices de blanchiment d’argent, après s’avoir retrancher derrière la régularisation de son patrimoine. Paraît-il que l’ex-patron de Bankia en 2014 et conseiller internacional de la Banque Santander, qui gagnait 200.000 euros annuels, est lié a une société de Gibraltar et des îles Vierges, deux paradis fiscaux.

 


Autres questionsEntreprises et RSE
Safran: financeur des start-up innovantes
Mylan refuse l´offre de Teva Pharmaceutical
La responsabilité sociétale des entreprises casse-tête du dirigeant
Où en sont les Entreprises Françaises sur leurs actions en RSE en 2015?
Travailler de n´importe où, une expérience d´entreprise libérée
Les meilleures entreprises européennes sont saluées pour leur gestion du stress
ArcelorMittal annonce un investissement de 45 millions d´euros en France
RSE : et si on transformait l´essai ?
FReD: L´initiative globale de RSC de Crédit Agricole.
Orange lance le challenge Datavenue sur les objets connectés et les données

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS