Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

20/4/2021  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































STRATÉGIES VERTES
Déchets plastiques

Le Parlement Européen tire la sonnette d´alarme


Le Parlement européen appelle à une stratégie européenne pour réduire les déchets plastiques dans l´environnement, dans une résolution adoptée ce mardi. Les députés plaident notamment pour l´interdiction dès 2020 des matières plastiques les plus dangereuses et de certains sacs et demandent l´introduction d´objectifs obligatoires de recyclage.
Redacción 15/1/2014 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
La résolution appelle à l’action suite au livre vert publié par la Commission sur le sujet. Les députés soulignent les dommages pour l´environnement provoqués par les déchets plastiques, à cause d‘une faible mise en œuvre de la législation relative aux déchets dans l´Union, mais aussi du fait que les déchets plastiques ne font pas l’objet d’une législation plus spécifique malgré leurs particularités.
 
"Le Parlement a montré la voie pour s´attaquer à l´énorme problème de l´impact néfaste des déchets plastiques sur l´environnement et la santé humaine. Aujourd´hui, nous nous sommes prononcés pour changer de mauvaises habitudes et prendre en charge nos produits, de leur production à leur élimination finale. En utilisant mieux ces produits et en les recyclant autant que possible, nous pouvons combler cette faille et mettre en œuvre le concept de l´économie "circulaire". Cela nous aidera à nettoyer nos mers et nos terres tout en créant davantage d´emplois", a déclaré le rapporteur Vittorio Prodi (Un membre du parti Socialiste Italien), dont le texte a été approuvé à main levée.
 
Les députés proposent d´intégrer dans la législation communautaire des objectifs spécifiques en matière de collecte et de tri de déchets qui pourraient atteindre 80%. Ces critères obligatoires en termes de recyclage, ainsi que des critères harmonisés applicables à la collecte et au tri devront instaurer des conditions de concurrence équitables. Il importe en outre de réexaminer la directive existante relative aux emballages, ajoutent-ils.
 
Priorité au recyclage et compostage
 
La Commission est invitée à proposer, dès 2014, des propositions visant à éliminer progressivement la mise en décharge des déchets recyclables et valorisables à l´horizon 2020, ainsi que des mesures pour décourager l´incinération de produits recyclables, compostables et biodégradables. Le recours à la valorisation énergétique des déchets plastiques ne devrait avoir lieu que dans le cas où toutes les autres possibilités ont été épuisées.
 
Les députés estiment que les matières plastiques les plus dangereuses devraient être retirées du marché. L´usage de sacs en plastique à usage unique devrait être éliminé dans la mesure du possible. Les parlementaires souhaitent par ailleurs s´attaquer aux exportations et aux déversements illégaux de déchets plastiques.
 
Un gros potentiel économique inexploité
 
Les députés soulignent le potentiel économique du recyclage du plastique, qui serait bien supérieur aux performances actuelles. Seulement 25% des déchets plastiques dans leur ensemble sont recyclés actuellement. La pleine mise en œuvre de la législation de l´Union relative aux déchets permettrait d´économiser 72 milliards d´euros par an, d´augmenter de 42 milliards d´euros le chiffre d´affaires annuel du secteur de la gestion et du recyclage des déchets de l´Union et de créer plus de 400 000 emplois d´ici à 2020, estiment les députés.
 

Autres questionsStratégies vertes
"My positive impact" : la fondation Hulot lance une campagne pour le climat
LE C40 ET LA COMMANDE PUBLIQUE DES VILLES : UN OUTIL CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE
Savez-vous ce qu´est l´économie circulaire ?
Découvrez le premier MOOC en agro-écologie!
Semaine européenne de la mobilité: tous les transports gratuites!
Pour les étudiants, les villes intelligentes sont avant tout durables
Prime pour éco-rénover son logement
Des solutions durables pour les villes européennes
Une ville de l´Allemagne bénéficie d´autosuffisance énergétique

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS