Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

20/4/2021  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































SPORTIF
Les bleus provoquent la colère des supporters

Les bleus, rouges de honte face à l´Ukraine


Football- L´équipe de France a perdu vendredi soir à Kiev contre l´Ukraine avec un score de 2-0, réduisant ses chances de participer à la coupe du monde 2014 au Brésil.
Imene Hamchiche 18/11/2013 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
En 1994,  l’équipe de France ne s’était pas qualifiée face à la Bulgarie, s’empêchant ainsi de participer au mondial.

20 ans plus tard, la crainte que l’Histoire se répète n’a jamais été aussi forte. Vendredi soir se tenait à Kiev, le match barrage aller pour le Brésil. Forte de ses précédents résultats  contre l’Ukraine (4 victoires et 3 matchs nuls) c’est une équipe de France confiante qui a posé les pieds au stade olympique de Kiev.

Malheureusement, c’est à une équipe et une foule ukrainienne déchaînées dans un stade survolté (70 000 supporters s’étaient déplacés pour l’événement) qu’à du faire face l’équipe tricolore.
 
Le jeu français n’était pas assez solide et les justifications de Didier Deschamps n’ont pas suffit à faire digérer la pilule. C’est tout penaud qu’en conférence de presse il a affirmé : "Les intentions, c’était de venir marquer un but ici. La preuve, j’avais aligné une équipe offensive." Malgré les bonnes intentions du sélectionneur, les français restent amer: “une équipe tout au bord du gouffre", dixit L´Equipe,  "KO debout", pour Le Figaro un jugement plus sévère encore pour l´Equipe pour qui "Les Bleus ont tout gâché, inoffensifs devant, fragiles derrière, incapables de se hisser à la hauteur du rendez-vous, ils devront être énormes au match retour mardi".

Le match de vendredi soir a mis en évidence plusieurs lacunes chez l’équipe française. D’abord Patrice Evra et Mathieu Debuchy, les deux latéraux, étaient absents offensivement et défensivement. Paul Pogba et Blaise Matuidi le duo de milieu défensifs , si brillants dans leur équipes respectives que sont la Juve et le PSG, ont été décevants. De plus, Olivier Giroud l’attaquant choisi au dépens de Karim Benzema n’a jamais été un sérieux adversaire au cours de la rencontre. En outre, le jeu de Koscielny responsable du but de Zozulya après avoir provoqué un penalty ainsi que son exclusion après avoir frappé Kucher au visage sont autant de tâches pour l’image des bleus. Le tout sous la tutelle du meneur de jeu, Samir Nasri, qui n’a pas réussi à suffisamment euphoriser ses troupes. On comprend aisément que les occasions de marquer pour la France aient été rares.
 
Du pain béni donc pour les ukrainiens qui, à l’aise, ont marqué deux buts, un à la 61ème minute par Zozoulia et un second à la 82ème minute par Yarmolenko.

Plus qu’une baisse de moral chez les français, la potentielle élimination des bleus aux portes du mondial pourrait avoir de sérieux effets négatifs sur l’économie de certains groupes. TF1 en tête, qui a investi près de
130 000 000 d’euros en droits de diffusion et qui voit ses titres enregistrer une forte baisse depuis la défaite des bleus. L’entreprise Nike qui a conclu un contrat de 42,6 millions d’euros par saison pour habiller l’équipe de France enregistrerait de sérieuses pertes si elle ne peut compter sur la vente des maillots. Enfin, le marché des paris sportifs souffriraient inéluctablement de l’absence de l’équipe tricolore.

Seul espoir maintenant : gagner en match retour demain soir au stade de France avec un 3-0. Pour ce faire, Deschamps a laissé entendre qu’il réviserait sa feuille de match : "J´aurai des choix à faire et je mettrai ceux qui sont les plus aptes à faire le match qu´on doit faire, a-t-il affirmé. Mais c´est collectivement qu´il faut dégager une force pour bousculer  l´adversaire."

Croisons les doigts pour les bleus et convainquons nous qu’impossible n’est pas français.

Autres questionsSportif
La France remporte 15 médailles à Sotchi
3 milliards de téléspectateurs pour la cérémonie d´ouverture à Sotchi
Remplumé, le coq tricolore ira se dorer la pilule au Brésil.
Double formation pour les sportifs, priorité du Forum Sport

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS