Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

13/12/2017  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































ENTREVUES

«Les systèmes éducatifs de l´Union européenne ne répondent pas aux exigences du marché du travail.»

Katarína NEVEDALOVÁ

Quand des jeunes hautement qualifiés peinent à trouver du travail tandis que les employeurs sont incapables de trouver les travailleurs dont ils ont besoin, il est temps de revoir nos systèmes éducatifs. Katarina NEVEĎALOVÁ , membre slovaque du groupe S & D, a écrit un rapport assorti de recommandations, qui a été adopté par le comité éducation du PE le 17 Septembre.
Redacción 25/9/2013 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS

Katarina NEVEĎALOVÁ nous a parlé de la nécessité de partenariats entre les écoles et les entreprises et pourquoi les jeunes devraient réfléchir à deux fois avant de décider quoi étudier.

Les systèmes d´éducation varient d´un État membre à l´autre, mais ce qui est le principal défi?
 
Les systèmes éducatifs de l´Union européenne ne répondent pas aux exigences du marché du travail. Nous avons un nombre anormalement élevé d´étudiants et de diplômés de l´université, mais aussi un nombre anormalement élevé de chômeurs, dont la formation ne correspond pas à ce que les besoins du marché du travail.
 
Quand les jeunes décident de poursuivre des études, ils doivent aussi réfléchir à ce qu´ils peuvent vraiment faire avec eux.
 
Nous savons ce qui est et sera nécessaire pour notre marché du travail pour 20 années à venir. Mais nous devons nous préparer pour cela aussi. Nous parlons d´une population vieillissante, mais personne ne répond au besoin de soins pour les personnes âgées, la nécessité d´infirmières et de médecins. Nous savons que dans un délai de deux ans, l´UE aura besoin d´environ un million de spécialistes des TIC, mais pour le moment ces gens ne sont pas formés.
 
Pourquoi avez- vous l´accent sur la nécessité de partenariats dans votre rapport ?
 
Les enseignants doivent savoir qu´ils préparent leurs élèves pour un type de marché du travail et les préparer pour rencontrer d´employeurs. Un système dual, quand une école travaille en collaboration avec une entreprise de sorte que les élèves peuvent faire un stage là-bas, est à ce jour la meilleure option disponible. Certaines entreprises ont même formé les enseignants pour être en mesure de transmettre de nouvelles compétences sur les étudiants.
 
Pourquoi pensez-vous que l´apprentissage continue a  autant d´importance, comme le montre votre rapport?
 
Selon les estimations de la Commission, les gens devront changer d´emploi jusqu´à dix fois au cours de leur vie professionnelle. Ils devront s´adapter aux nouvelles exigences, les technologies, et c´est pour cela que la formation continue est au cœur du sujet.
 
L´éducation est la responsabilité des États membres, de sorte, qu´est-ce que L´UE peut faire  dans ce domaine?
 

L´UE peut et doit faire des recommandations. Nous avons aussi un nouveau programme de mobilité appelé Erasmus + pour la période 2014-2020. Ce n´est pas seulement pour les étudiants, mais aussi pour les enseignants.

Autres questionsEntrevues
"La France doit avoir un système de recherche et d´innovation plus agile"
"Le changement climatique menace la paix"
"L´Education nationale doit savoir s´adapter et repenser ses temps scolaires et non scolaires"
Shiller: «La crise financière reflète les défaillances et les défauts de notre système financier »
Nouvelle directive européenne sur les prêts hypothécaires et de la protection des consommateurs.
G- 20: optimisme excessif et certains progrès sur les objectifs d´inclusion et d´éducation financère
"Un nouveau progrès social ne sera pas possible sans un renforcement de la gouvernance européenne"
Geneviève Fioraso
Martin Schulz , Président du Parlement européen
Le sport disposera d´une ligne budgétaire ad hoc dans le cadre du programme "Erasmus pour tous"

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS