Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

13/12/2017  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































ENTREVUES

Martin Schulz , Président du Parlement européen


"L´Union européenne n´a pas d´avenir si les jeunes d´aujourd´hui - qui seront donc les adultes de demain - n´y croient plus. S´ils ont l´impression que nos institutions sont incapables de leur procurer de l´espoir, un futur, et les opportunités qui leur manquent actuellement."
Redacción 17/7/2013 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
Martin Schulz, Président du Parlement européen
"Sur l´insistance du Parlement européen et de certains de ses Etats membres, la question du chômage des jeunes a été placée à l´ordre du jour pour la prochaine réunion. Angela Merkel et François Hollande ont aussi réclamé un sommet spécial pour traiter le problème le 3 juillet prochain à Berlin. Tout cela est bien beau, et c´est certainement plus encourageant que le silence assourdissant de ces dernières années. Mais cela ne suffit pas. Le temps des grands discours est révolu : durant les trois années passées, nous avons observé la façon dont, mois après mois, le chômage des jeunes a continué sa vertigineuse ascension dans plusieurs Etats membres - comme si d´une certaine manière c´était inévitable, un "dommage collatéral" de la crise, une statistique parmi tant d´autres.

La "Garantie Jeunes", qui a déjà été approuvée par les 27 ministres de l´emploi et des affaires sociales de l´UE, doit être inscrite dans les lois de chaque Etat membre le plus rapidement possible. Selon ce plan, après quatre mois de fin d´études ou de chômage, les jeunes se verront proposer un travail, un apprentissage, un stage ou la possibilité de reprendre des études ou une formation. En l´état actuel des choses, il est important que cette garantie soit renforcée au niveau légal.

Seule l´Union bancaire nous permettra de regagner la confiance, de ramener le calme sur les marchés, d´assurer un développement économique durable et de stimuler la croissance."


Autres questionsEntrevues
"La France doit avoir un système de recherche et d´innovation plus agile"
"Le changement climatique menace la paix"
"L´Education nationale doit savoir s´adapter et repenser ses temps scolaires et non scolaires"
Shiller: «La crise financière reflète les défaillances et les défauts de notre système financier »
«Les systèmes éducatifs de l´Union européenne ne répondent pas aux exigences du marché du travail.»
Nouvelle directive européenne sur les prêts hypothécaires et de la protection des consommateurs.
G- 20: optimisme excessif et certains progrès sur les objectifs d´inclusion et d´éducation financère
"Un nouveau progrès social ne sera pas possible sans un renforcement de la gouvernance européenne"
Geneviève Fioraso
Le sport disposera d´une ligne budgétaire ad hoc dans le cadre du programme "Erasmus pour tous"

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS