Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

19/4/2021  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































CULTURE
Sélection d´une Capitale européenne de la Culture

Pays-Bas et Malte amenés à accueillir une Capitale européenne de la Culture en 2018

Capitale européenne de la Culture Capitale européenne de la Culture

Les Pays-Bas et Malte sont les deux Etats Membre amenés à accueillir une Capitale européenne de la Culture en 2018. La liste des pays qui accueillent le titre jusqu´en 2019 a été fixé en 2006 par une décision du Parlement européen et du Conseil des ministres.
Redacción 10/9/2013 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
Chaque année, les villes choisies comme Capitales européennes de la culture - en 2013, Marseille et Košice – doivent fournir la preuve vivante de la richesse et de la diversité des cultures européennes. Commencé en 1985, l´initiative est devenue l´une des événements culturels les plus prestigieux et de grande envergure en Europe.

Plus de 40 villes ont été désignées Capitales européennes de la culture jusqu´ici, de Stockholm à Gênes, d´Athènes à Glasgow, de Cracovie à Porto.
 
Les villes candidates sont évaluées sur la base des critères fixés par le Parlement européen et le Conseil des ministres. Ces critères indiquent que les villes doivent préparer un programme culturel avec une forte dimension européenne et encourager la participation des citoyens dans la ville, ses quartiers et l´ensemble du pays. Le programme doit aussi avoir un impact durable et de contribuer au développement culturel et social à long terme de la ville.
 
La dimension européenne s´illustre à travers les thèmes choisis et la façon dont les épreuves au programme sont organisées. La coopération entre les opérateurs culturels de différents pays de l´UE est encouragée.
 
Le processus de sélection d´une capitale européenne de la culture commence par une phase de présélection, ensuite, une liste initiale de villes est établie. Une sélection finale a lieu neuf mois plus tard. La ville choisie est ensuite officiellement désignées par le Conseil des ministres de l´UE.
 
Les demandes sont examinées par un jury composé de 13 experts indépendants culturelles - six désignés par l´État membre et les sept autres par les Institutions européennes.
 
En 2018, les Pays-Bas et Malte seront fournissant les deux capitales européennes de la culture. 

Autres questionsCulture
La Commission européenne lance le Prix Lorenzo Natali 2015 pour le journalisme
Journées des arts & de la culture dans l´enseignement supérieur
Inauguration des 20 ans de la Grande galerie de l´Évolution
Le ministère d´Enseignement ouvre ses portes au public
2014 concours européen de la photographie
Mandela, un nouvel icône historique
L´UE encouragera la mobilité des artistes et de la distribution des œuvres audiovisuelles en Europe
Premier bilan de Marseille-Provence, Capitale européenne de la culture
L´art en fusion au musée de l´Orangerie
Cafébabel, un espace d´expression de la société civile et de l´eurogénération

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS