Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

6/12/2019  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































PROCÉDURE

Peut ton prenom te prejudice à obtenir un emploi? Aux État-Unis oui


Il s´appelle José Zamora. Pendant plusieurs mois de recherche d´emploi, il avait le même rituel: il allumait son ordinateur et envoyait des lettres de motivation et des CV pour des postes auxquels il estimait correspondre. En vain. Jusqu´au jour où il a décidé d´enlever une lettre à son prénom: José est devenu Joe.
Redacción 7/9/2014 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
 

Dans la vidéo de Buzzfeed que vous pouvez regarder ci-dessous (en anglais), José Zamora explique qu´il envoyait entre 50 et 100 CV par jour, sans jamais obtenir de réponse, jusqu´au jour où il a décidé de s´appeler Joe, un prénom aux consonances moins latino. Une semaine plus tard, explique-t-il, sa boîte de réception était pleine à craquer.



De ses qualités et expériences professionnelles, rien n´avait été modifié. "J´ai dû supprimer une lettre pour avoir un nom, constate-t-il. Parfois je me dis que les gens ne sont même pas conscients ou au courant qu´ils jugent - même juste avec un nom - mais je pense que nous le faisons tout le temps." Selon le site américain mic.com, José Zamora a depuis trouvé un travail.

Selon une étude rapportée par le HuffPost américain, les candidats avec un nom aux consonances anglo-saxonnes recevaient 50% de coups de fil en plus que les candidats avec un nom aux consonances afro-américaines. Pas étonnant, dès lors, que José ait essayé de "blanchir" son CV.

La question se pose aussi en France. En juillet dernier, le Conseil d´Etat ordonnait la mise en oeuvre du CV anonyme dans les entreprises de plus de 50 salariés pour lutter contre les discriminations à l´embauche, une mesure qui peine à être appliquée.

Autres questionsProcédure
Qu´est-ce que le rapport Horizon?
Responsabilité des entreprises: Le TOP 5 des idées reçues
Une fin de la civilisation proche selon la NASA
L´adultère plus acceptée en France qu´ailleurs
Des chercheurs découvrent que la caféine améliore la mémoire
Chômage : François Hollande s´emmêle les pinceaux.
Barón, Trias et Tamames vont expliquer l´Union bancaire aux universitaires européens
Emily O´Reilly prend ses fonctions de Médiatrice européenne
Les Allemands acceptent d´aider les pays en crise
Réforme des universités : pour ou contre les cours en anglais ?

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS