Versión Española Versión Mexicana Ibercampus English Version Version française Versione italiana

15/8/2018  
    à Ibercampus à  | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Souscrire | RSS RSS
Politiques
Les politiques d´inclusion
I+D+i
Capital humain
Économie
Culture
Stratégies vertes
Santé
Société
Sportif
Procédure
Entrevues
Éducation
Bourses d´études et de pratiques
Emploi et formation
Amérique latine
Évolution chez les jeunes
Entreprises et RSE
Universités
Appels
 Empresas y RSC
ALSTOM
ARCELORMITTAL
BNP PARISBAS
BOUYGUES
CARREFOUR
CREDIT AGRICOLE
DANONE
EADS
EDF
GDF
HERMÈS
LA POSTE
LAFARGE
LMVH
L'ORÉAL
MICHELIN
ORANGE
PERNORD RICARD
RENAULT
SAFRAN
SANOFI
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
TOTALE
VEOLIA
VINCI
VIVENDI
 Universidades





















































PROCÉDURE

Une fin de la civilisation proche selon la NASA

Selon la NASA, il est urgent dapporter une attention particulière aux populations pauvres.

Les chercheurs ont pu, en étudiant l´Histoire , déterminer les facteurs responsables de la chute des civilisations.
Imene Hamchiche 19/3/2014 envoyer à un ami
Comparte esta noticia en TwitterComparte esta noticia en FacebookComparte esta noticia en TwitterAñadir a del.icio.usAñadir a YahooRSS
Une mauvaise répartition des richesses ainsi qu’une mauvaise gestion des ressources naturelles auront d’ici quelques décennies raison de notre civilisation. C’est le scénario catastrophe que prédit une étude du Centre de vols spatiaux Goddard de la NASA.

L’étude publiée dans le Elsevier Journal Ecological Economics se fonde sur “HANDY” (Human and Nature Dynamical), un outil analytique créé par le mathématicien Safa Motesharrei. Les chercheurs ont pu, en étudiant l’histoire des civilisations, déterminer les facteurs responsables de la chute de ces dernières comme par exemple la population, l’eau, l’énergie, l’agriculture et biensûr le climat.

Les chercheurs ont ainsi mis en place deux scénarios probables. Le premier fait état de la réduction des populations pauvres à cause de la famine entraînants la disparition des “travailleurs”. Pour le second il s’agirait d’une “surconsommation des ressources qui entraînerait un déclin des populations pauvres, suivi par celui, décalé dans le temps, des populations riches” selon l’équipe de recherche.

Les scientifiques conseillent fortement de “réduire les inégalités économiques afin d’assurer une distribution plus juste des ressources, et de réduire considérablement la consommation de ressources en s’appuyant sur des ressources renouvelables moins intensives et sur une croissance moindre de la population.”

Enfin les chercheurs insistent sur le fait que les précédentes disparitions d’empires étaient dues à l’aveuglement des élites se croyant en sécurité et ayant refusé de réformer leur mode de vie en partageant plus équitablement les ressources.

Autres questionsProcédure
Qu´est-ce que le rapport Horizon?
Responsabilité des entreprises: Le TOP 5 des idées reçues
Peut ton prenom te prejudice à obtenir un emploi? Aux État-Unis oui
L´adultère plus acceptée en France qu´ailleurs
Des chercheurs découvrent que la caféine améliore la mémoire
Chômage : François Hollande s´emmêle les pinceaux.
Barón, Trias et Tamames vont expliquer l´Union bancaire aux universitaires européens
Emily O´Reilly prend ses fonctions de Médiatrice européenne
Les Allemands acceptent d´aider les pays en crise
Réforme des universités : pour ou contre les cours en anglais ?

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter
L´inclusion financière
Égalité de traitement entre égaux
Carlos Trias
Voulez-vous un blog de votre choix et de lire dans tous les collèges?
Découvrez ici
LIVRES
Le capital fictif, Comment la finance s´approprie notre avenir.
Comment sommes-nous devenus si cons?
Une France sous influence
Merci pour ce moment
Le mal napoléonien
Moi, Malala, je lutte pour l´éducation et je résiste aux talibans
THÈSES ET MÉMOIRES
Mentions légales | Politique de confidentialité | Comité de rédaction | Qui sommes-nous? | Idéologie | Contactez | Tarifs Flyer | RSS RSS